Réseau de villes QuattroPole » Tourisme » Infos touristiques » Sarrebruck - ville baroque

Sarrebruck - ville baroque

Découvrez une ville aux multiples facettes avec une ambiance française et au savoir vivre sarrois, offrant une scène culturelle vivante !

Fontaine au marché St. Johann

Fontaine au marché St. Johann

Sarrebruck est une ville aux multiples visages. Elle est tout à la fois capitale du Land et ville universitaire, centre économique moderne et ville de congrès. Située en plein cœur de l’Europe, la métropole de la Sarre compte environ 190.000 habitants et son agglomération constitue l’espace de vie et de travail d’un demi-million de personnes.

C’est également une ville ouverte au monde, bonne vivante et au charme tout particulier. Sarrebruck pourrait être comparée à un kaléidoscope aux multiples facettes colorées – individus et muses, jeans et smoking, légèreté toute française et originalité toute sarroise, chaîne humaine pour le Festival des arts de la scène « Perspectives » et enfin le silence bienfaisant d’un jogging à travers la forêt domaniale.

Histoire et curiosités historiques

Le château de Sarrebruck

Le château de Sarrebruck

Sarrebruck fait figure de « petite » ville par rapport aux autres métropoles allemandes, mais c’est bien là que réside tout son charme car tout est à échelle humaine. Grâce à son urbanisme attrayant et à son histoire captivante, le territoire de la commune déborde de potentialités intéressantes. Forte d’une histoire plus que millénaire, Sarrebruck a connu un passé plein de vicissitudes. En l’an 999, l’empereur Otton III fit don du château fort « Sarrabrucca » aux évêques de Metz. Ce fut la première fois que le nom de Sarrebruck fut répertorié dans des documents officiels.

Les œuvres baroques de l’architecte Joachim Stengel, - comme par exemple le Château de Sarrebruck et la Place du Château -, ont été construites à l’apogée du XVIIIème siècle. De l’enceinte du château, la vue sur la cité est de toute splendeur. Les réalisations de Stengel ont marqué l’image de la ville et déterminé la structure urbanistique fondamentale de Sarrebruck.

L'église Ludwigskirche

L'église Ludwigskirche

L'église Ludwigskirche, pièce maîtresse d’une architecture de type « place royale», est considérée comme étant le couronnement de sa carrière d'architecte. Elle passe pour être l'une des églises baroques protestantes les plus belles d'Allemagne et les plus pures du point de vue architectural.

Avec ses boutiques, ses cafés, ses bistrots, ses restaurants et ses ruelles pittoresques, le Marché St-Johann est le cœur battant de la vie sarrebruckoise et invite à la promenade, à la détente et à la flânerie.

La fontaine baroque Stengelsche constitue le point central de l’agréable zone piétonne. Moins de 15 minutes à pied suffisent pour atteindre St-Arnual, l'un des plus anciens quartiers de Sarrebruck, où se trouve également la Collégiale gothique du XIIIème siècle entourée de maisons datant du bas Moyen-âge. 

Sarrebruck est une ville verte où il fait bon vivre en plein air. Qu’il s’agisse de l’imposant jardin du château, du jardin franco-allemand s’étendant sur une superficie de 50 ha ou encore de Staden sur les rives de la Sarre, les promeneurs, les joggeurs et les adorateurs du soleil y sont nombreux et omniprésents.

Chaque année, les Spectacles de la Sarre, - l’une des plus grandes manifestations nationale sur le thème de l’eau et des sports nautiques -, attirent les foules et plus de 30.000 personnes se rassemblent sur les berges de la Sarre en spectateurs enthousiastes. Ces manifestions sont toute la fierté des sarrebruckois.

Art et culture

« Cheval bleu » de Franz Marc

« Cheval bleu » de Franz Marc

Les inconditionnels de l’art ne manqueront pas de visiter le Musée de la Sarre qui abrite les plus belles et les plus intéressantes collections d’art d’Allemagne. La galerie d’art contemporain présente des œuvres de peintres éminents tels que Rodin, Matisse, Liebermann, Picasso, Ernst, Kirchner, Fenninger, - pour n’en citer que quelques uns. Œuvre mondialement célèbre : le « Cheval bleu » de Franz Marc.

Les visiteurs auront l’opportunité de se familiariser avec les temps passésau Musée de la préhistoire et de la protohistoire ou encore au Musée historique de la Sarre et dans les casemates sur la Place du Château.

Théâtre et ballet sont offerts tout aussi bien par les deux Théâtres Nationaux de la Sarre que par quelques théâtres plus petits. La scène musicale et artistique est particulièrement active. Le Festival franco-allemand des arts de la scène Perspectives se tourne vers le théâtre contemporain, la danse contemporaine et le cirque : Les nouvelles formes des arts de la scène franco-allemandes seront présentées au plus haut niveau d’exigence.

Le Festival de musique de la Sarre est organisé annuellement en partenariat avec 4 régions : la Sarre, la Rhénanie Palatinat, la Lorraine et le Luxembourg. Celui-ci est conçu sur un rythme de biennale dédiéà la culture musicale d’un pays européen donné. Le Festival 2009 se déroule entièrement sous le signe "Welcome America!". Du 5 avril au 20 juillet, musique contemporaine et musique classique avec des musiciens et des compositions de renommée mondiale tentent l’unification des cultures musicales scandinaves et baltes pour une composition des plus exaltées et des plus audacieuses.

De juin à août, la ville accueille les "dimanches au Château". Cette série de concerts en plein air est organisée tous les dimanches d’été et débute en matinée à 11h00 avec des groupes internationaux de musique blues, jazz et rock. A 15h00, démarre la série pour enfants « Kultur für Kids » avec un joyeux mélange de théâtre, de musique, de clowns et de mimes, - spectacles mais ne s’adressant pas seulement aux plus petits. La journée se clôture par la Soirée à partir de 18h00 avec de la musique rock, pop et des chansons à texte.
A Sarrebruck, la culture se respire à pleins poumons.

Gastronomie

Hoorische, un plats préféré des Sarrois

« Hoorische », un plat préféré des Sarrois

Pour la capitale du Land, hospitalité et prédilection pour la bonne chère et le bon boire ne sont pas des vains mots. Même si l’art culinaire pratiqué au-delà de la frontière sarroise amène indiscutablement avec lui une brise de haute gastronomie, la cuisine sarroise reste cependant profondément influencée par les mets simples des mineurs et des paysans.

Pour les amateurs de bonnes tables, la cuisine sarroise offre son plein de détails culinaires raffinés, de créations variées avec une note régionale supplémentaire toute personnelle.
Les visiteurs des nombreuses fêtes villageoises ou des fêtes du vin auront toujours le plaisir de pouvoir se rassasier d’un « Schwenkbraten », d’un «Dibbelabbes », d’un « Hoorische » ou encore d’ un « Gefillde », qui restent les plats préférés des Sarrois.