Réseau de villes QuattroPole » Migration » MigraTour - Une histoire de l'immigration

MigraTour - Une histoire de l'immigration

Quel circuit de découverte des villes QuattroPole pourrait être plus approprié que les MigraTours ? Quatre visites expliquent comment la migration et l’aspect transfrontalier ont marqué Luxembourg, Metz, Sarrebruck et Trèves.

Visites de lieux de la migration

Migration

Les personnes intéressées peuvent faire leur propre recherche. Depuis fin 2013, des AudioGuides sont disponibles sur ce site internet et peuvent être téléchargés. QuattroPole vous souhaite de passer des visites intéressantes sur les sentiers de l'histoire diverse de la migration! 

Il s’agit de propositions de visites des lieux de l’histoire de la migration dans les quatre villes QuattroPole : Luxembourg, Metz, Sarrebruck et Trèves. Les MigraTours sont une idée du réseau de villes QuattroPole en collaboration avec l’association Geographie ohne Grenzen (« Géographie sans frontières ») de Sarrebruck et l'office central du Land pour l'éducation politique (« Saarländische Landeszentrale für politische Bildung »).

Les MigraTours expliquent comment la migration et l’aspect transfrontalier ont marqué les villes QuattroPole, des travailleurs étrangers aux fonctionnaires de l'UE et aux étudiants du monde entier en passant par les rapatriés. Ils montrent les traces toujours visibles de la migration et les phénomènes typiques des villes sur le terrain. Pour comparer, ils soulignent les points communs et les différences et expliquent comment l’histoire commune de la migration lie les villes.

L’histoire et le présent

chevalement de mine

Les mines et la migration de travail

« Les visites expliquent l’histoire et le présent en montrant les différents lieux symboliques. » explique Veronika KABIS, directrice du Bureau de l’immigration et de l’intégration (ZIB) de la ville de Sarrebruck et du Groupe de travail Migration, Participation, Citoyenneté au sein du réseau QuattroPole. « Les visites feront découvrir des quartiers situés loin des itinéraires touristiques habituels et apporteront de nouvelles connaissances aux habitants des villes. Depuis des endroits hautement symboliques, nous raconterons des histoires et, ce faisant, l’Histoire. Si tout fonctionne bien, ces lieux de mémoire donneront aux personnes l’envie d’en savoir davantage et les aideront à voir autrement ce que l’on appelle les quartiers sensibles».

Les propositions de visites sont en particulier destinées aux élèves. Les experts de la migration des villes de QuattroPole ont cherché des idées pour les visites lors d’un atelier de travail qui a eu lieu au printemps. De plus, d'autres groupes peuvent effectuer les quatre excursions complètes ou séparées. Le réseau de villes propose la participation d'experts pour la visite, selon la langue et la ville. Le ZIB de Sarrebruck délivre des informations sur le déroulement et les conditions précises. Grâce à des contributions scientifiques des experts des quatre universités disponibles sur ce site internet, le concept des MigraTours est approfondi.

Luxembourg – « Le monde de la finance et des femmes de chambre »

Au Luxembourg, les participants pourront découvrir un programme plein de contrastes. L’excursion montre la réalité d’un pays où sans l’immigration, rien n'irait plus: le secteur financier est tellement international que l’anglais est devenu la langue de travail. En même temps, les travailleurs étrangers du secteur tertiare, du bâtiment ou de l'hôtellerie et de la restauration sont indispensables. L’histoire et le présent ont la même importance.

 

Metz – « Migration et la configuration de la ville »

Des vieux quartiers de la ville que les immigrés n'ont pas complètement désertés aux quartiers périphériques, l'histoire du logement des immigrés à Metz est étroitement liée à celle de l'urbanisation de la ville. Ils sont allés des rues anciennes du centre à Borny, une banlieue francaise typique qui veut se libérer de son image négative et dans laquelle on observe les manifestations de l'interaction humaine. On observe également dans la vieille ville de Metz de nombreuses traces de la migration dans une architecture qui caractérise la figure de la ville.

Sarrebruck – « Pierre, acier, études »

La recherche des traces à Sarrebruck porte le titre de « Pierre, acier, études ». Le terrain de l’aciérie à Burbach est un symbole d'un lieu de la migration de travail, où des immigrés ont apporté une contribution importante au fleurissement industriel du pays.

Autour du Ludwigsplatz, l’on voit l’influence des architectes et des tailleurs de pierre de l’étranger aux monuments de Sarrebruck. L’on voit également pourquoi l’art et la culture sont toujours aujourd’hui des lieux importants de l’intégration. Finalement, l’on voit pourquoi Sarrebruck est considérée comme une ville d’étudiants attirante pour des étudiants du monde entier.

Trèves – « Innovation et tradition »

À Trèves, l’on parlera du sujet « Innovation et tradition ». Lors d’une visite du musée de la ville Simeonstift et du centre-ville, le guide expliquera comment l'esprit pionnier des migrants a intégré de nouveaux facteurs dans l'histoire de la ville de Trèves.