Réseau de villes QuattroPole » Info » Communiqués de presse » Conférence sur le climat à Metz

Conférence sur le climat à Metz

lundi, 19. octobre 2015

Sur invitation de Monsieur le Maire Dominique Gros, le directoire de QuattroPole s’est réuni samedi dernier à Metz pour signer une déclaration commune pour le climat.

Oberbürgermeister Wolfram Leibe, Monsieur le Maire Dominique Gros, Beigeordneter Thomas Brück

Signature de la déclaration

D’après les chiffres de l’agence allemande de l’énergie (Deutsche Energie-Agentur) l’Etat, les länder et les municipalités (en Allemagne) produisent 43 millions tonnes d’émissions de CO². Les villes et municipalités seules en cumulent 70 pourcent. Quels projets exemplaires existent dans les villes QuattroPole ? Quel potentiel une coopération transfrontalière peut-elle offrir ? Telles étaient les questions à traiter par les Maires de QuattroPole.

Monsieur le Maire Dominique Gros a esquissé les stratégies de la ville de Metz, qui signait d’ores et déjà en 2009 une convention, s’engageant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20 pourcent. L’initiative de la ville se concrétisait en 2011, lorsqu’un plan climat messin a été adopté. Le transport public constitue un secteur essentiel de la politique urbaine dans le domaine. « Grace à la mise en œuvre de notre nouveau système Mettis nous avons pu réaliser une baisse des émissions de CO² sur le volet transport d’un quart » souligne le Maire Dominique Gros. D’autres domaines de références seraient la rénovation thermique des logements et la modernisation de l’éclairage public.

Aussi à Sarrebruck l’éclairage public et l’approvisionnement en électricité en général sont des éléments importants à l’égard de la consommation d’énergie, précise Thomas Brück, Maire adjoint de la ville. Récemment, la ville de Sarrebruck a signé un contrat qui prévoit son approvisionnement complètement en « électricité écologique » jusqu’à la fin de l’année 2017. Le conseil municipal de Sarrebruck a décidé de réduire significativement les émissions de CO² : à 60 pourcent en 2020 et à 50 pourcent en 2030 par rapport à l’année 1990. « La protection du climat est sans doute une tâche globale, pourtant ses répercussions se déclinent au niveau local très concrètement » constate Thomas Brück.

Wolfram Leibe, Maire de Trèves, a présenté quelques réseaux de chauffage locaux de la ville et a souligné l’importance d’une coopération entre les différents acteurs, tels que les « Stadtwerke », les agences d’énergie et les initiatives issues de la société civile. A Trèves, par exemple, il y aurait une association de promotion de l’énergie solaire depuis 21 ans.

L’échelle politique jouerait un rôle important à l’égard du développement stratégique dans le domaine de l’énergie. « Nous devons concevoir notre politique énergétique de façon à ce que la protection du climat et la création d’emplois dans la région aillent conjointement », souligne le Maire de Trèves. Une coopération régionale avec les partenaires à Luxembourg, Metz et Sarrebruck y serait particulièrement propice.

Les maires ont convenu d’élargir le travail commun dans le cadre de QuattroPole à l’échelle opérative. Un réseautage entre les services compétents, les « Stadtwerke » et les opérateurs est prévu pour échanger sur les bonnes pratiques et identifier les potentiels de coopération concrète.